Blog
Sep 22

[Entretien] Inauguration du triporteur électrique connecté du PIMMS Bordeaux

Ce mardi 22 septembre 2020, le PIMMS Bordeaux inaugure un nouveau service innovant : la création d’un triporteur électrique connecté qui va à la rencontre des habitants des quartiers prioritaires de la ville pour les accompagner dans leurs démarches de la vie quotidienne.

Philippe Bénichou, président du PIMMS Bordeaux et directeur du développement territorial chez EDF, nous présente les détails du projet.

Philippe Bénichou, président du PIMMS Bordeaux
Philippe Bénichou, président du PIMMS Bordeaux, aux côtés du triporteur électrique connecté du PIMMS

Quelle est la genèse de ce projet ?

Au PIMMS Bordeaux, nous accompagnons vers l’autonomie environ 10 000 personnes par an dans leurs démarches administratives, et nous réalisons des médiations avec les grands services publics.

Avec la mise en place du triporteur électrique connecté, nous souhaitions aller plus loin, aller à la rencontre de ceux que l’on ne voit pas, nous voulions créer des occasions de rencontres.

Nous avons donc choisi de proposer aux habitants des Quartiers prioritaires de la ville (QPV) un service très mobile, matérialisé par un triporteur équipé de tablettes numériques et animé par un binôme de médiateurs formés à la médiation numérique, l’accès aux droits, et connaissant finement le terrain.

Quels objectifs vous êtes-vous fixés ?

Notre premier objectif est d’assurer une présence active de proximité sur les lieux de vie des quartiers, en pieds d’immeubles, devant les écoles, sur les marchés. Nous nous associons aussi à des événements locaux et travaillons également avec les associations de terrain, afin d’accompagner un maximum d’habitants. Nous voulions créer des opportunités nouvelles, sortir du cadre.

Nous voulions aussi « désacraliser » les services en ligne avec une approche moins formelle et un cadre plus convivial.

Quels sont les services que vous proposez ?

La question de « l’illectronisme » n’est souvent abordée que sous le prisme du non recours aux droits. Or, la dématérialisation impacte aujourd’hui l’ensemble des champs de la vie quotidienne des individus. Notre volonté est de répondre aux demandes qui émanent du terrain.

Les médiateurs peuvent par exemple accompagner sur place et « en ligne » les habitants dans leur accès aux droits et aux services publics, les orienter vers les dispositifs d’accompagnement numérique et de formation. Auprès des jeunes et de leurs parents, notre action porte notamment sur la sensibilisation aux bonnes pratiques sur Internet.

Quels sont vos premiers retours d’expérience et vos projets ?

Les habitants sont curieux du véhicule en lui-même et apprécient que les médiateurs viennent à leur rencontre dans les quartiers. Le questionnaire qui leur est proposé nous permettra de mieux appréhender leur accès aux outils numériques et leurs besoins en formation.

A terme, si cette expérimentation confirme son intérêt auprès des habitants, nous déploierons nos médiations numériques dans d’autres quartiers… en triporteur électrique !


REPORTAGE VIDÉO

Visionnez le reportage diffusé dans le JT 13 heures de France 2


Contact presse :

Alexandre CARLIER
Union nationale des PIMMS
alexandre.carlier@pimms.org
06 78 61 38 26